Mot de la Présidente



Nous exposons cette année un grand graveur, André Bongibault

 Ce qui a été dit de son oeuvre (Pierre Sejournant, février 2006):

"La gravure est un art dramatique où s’affrontent des forces complémentaires, qui peuvent devenir antagonistes lorsqu’elles sont exacerbées. Pour André Bongibault, c’est la taille-douce, dont il maîtrise toutes les facettes, qui offre l’éventail le plus riche d’effets recherchés mais parfois conflictuels entre le noir et le blanc, surtout lorsqu’ils sont traités en techniques mixtes coexistant sur une même gravure.

Dans un premier temps, son œuvre est surtout imprégnée de la spiritualité orientale qu’il rapporte de voyages en Inde : il aime représenter des éléments figuratifs symboliques qui se modifieront au fil des ans.

Puis, c’est la période des éléments naturels dramatisés : il passe de la pratique de l’ascèse orientale à la mise en évidence de la transformation permanente de l’univers qu’il subit lui-même. Les éléments figuratifs précédents disparaissent ou ne sont plus représentés que par des lignes abstraites volontiers horizontales.

Ils font place aux éléments de la nature dont il ne représente que l’essentiel et qu’il dramatise pour souligner l’intérêt de la composante spatio-temporelle de l’univers.

L’eau, à la partie inférieure de la gravure, est agitée comme une force vitale dans l’univers qui se transforme. Son côté originel, fécondant et maternant, est souligné par l’aquatinte et la manière noire, où le métal gravé est caressé afin d’obtenir un effet sensuel et lyrique.

La terre est représentée par des rochers situés latéralement dans la composition ; ils sont exécutés au burin, qui entaille profondément le métal, pour rendre le côté viril des rochers durs et au sucre pour exalter la richesse des matières.

Le ciel, dans la partie supérieure de la gravure, peut être abstrait ou traité à l’aquatinte pour nuancer ces vastes espaces souvent dramatisés.

Tout converge au centre de la gravure vers un halo blanc presque aveuglant qui représente la lumière absolue, où se trouve le « vide » qui correspond à la transformation ultime et à la fusion des éléments naturels ainsi que le stade final de l’état physique de la vie, qui est une fin mais aussi une promesse de renouveau. Un philosophe a dit que l’univers était fait de tous les éléments naturels unis en des sphères harmonieuses, dans un acte d’amour. André Bongibault y ajoute le temps c`est-à-dire l’éternité.

Récemment, ses œuvres se sont enrichies de calligraphies sanscrites et hébraïques, de typographies gréco-latines et de bandeaux verticaux et latéraux, comme des marges symphoniques environnantes.

Depuis 2005, il effectue surtout et, de plus en plus, de très grandes toiles peintes à partir de gravures marouflées où la couleur prend toute sa part symbolique.

L’unité de son œuvre naît de l’harmonie de ces techniques et de ces thèmes, propres à engendrer le rêve qu’il sait créer, après un long cheminement méditatif."

Françoise Russo-Marie
Présidente de l`ACOMER

 




spacer

Les Galeries


Voici les galeries photos de nos expositions.



17 Galeries enregistrées.

> > 1 2 3 4 <<  


A Table!  par Jean-Pierre Duriez et Jean-Pierre MarieA Table! par Jean-Pierre Duriez et Jean-Pierre Marie ( 14 photos )

Les 29 et 30 août 2015, Jean-Pierre Duriez a exposé ses peintures et sculpture dans les granges du Metz Roblin, Alain Nemo ((responsable de la Maison du blé et du Pain de Verdun-sur-le-Doubs) et Jean-Pierre Marie (qui dédicaçait son livre "La Cuisine des Lumières") ont animé des ateliers de pain et de pâtes, une conférence sur l`histoire de l`alimentation jusqu`au XVIII ème siècle a été donné par JP Marie, et un dîner de recettes tirées du livre à été servi pour 48 personnes le soir, après l`assemblée générale de l`association...

Pour plus de renseignements sur le livre "la cuisine des lumières, voir ici



Voir l'exposition "A Table! les 29 et 30 août 2015"



ARO au saut de Gouloux (sculpures de Stephcop), été 2014ARO au saut de Gouloux (sculpures de Stephcop), été 2014 ( 6 photos )

 

STEPHCOP, le sculpteur de Villiers-en-Morvan, est l`auteur de deux personnages (ARO.) de 3 mètres de haut, taillés à la tronçonneuse dans des troncs monumentaux du Morvan, commandités par l`Association « Art Contemporain au Meix Roblin ».

Ces deux statues ont été inaugurées le samedi 5 juillet 2014, après une installation périlleuse (heureusement, il n`avait pas plu depuis 3 semaines..), au pied des chutes et dans la sapinière.

 

Voir le film des AROS au saut de Gouloux

 

Mme Françoise Russo-Marie, présidente de l’association et Mme Christiane Gadrey, maire de Gouloux, ont rappelé dans leurs discours l’importance de faire entrer l’art contemporain dans le paysage quotidien.

Installées sur le parcours du Saut de Gouloux, les statues interrogeront le promeneur jusqu`au mois d`avril suivant. Elle ont subi l`hiver morvandiau

 

aro neige (big) 

Sphinx des temps modernes, Plusieurs "ARO." interpellent les promeneurs en différents endroits, en France et à l`étranger: la vieille place de Mougins, les quais à Cannes, à Monaco...

 



Voir l'exposition "ARO. Au saut de Gouloux"



La Marcescence ( Aucune photo )

Les 27 et 28 Août 2011, Inès Sanchez Lopez Mathély (peintre, sculpteur, danseuse, chanteuse), Bruno Lomenech (texte, dance), Agnès Lomenech(metteur en scène, Maxime Gillet (costumier) et Isabelle Tristan-Coudrot(peintre) ont investi le Meix Roblin pour, à travers un spectacle et des ateliers, faire réfléchir les visiteurs sur les atrocités du XX ème siècle, la renaissance et la mémoire à transmettre.

Mise en scène de la Marcescence dans les granges du Meix Roblin : 
marcescence 1 (ori)

Sculptures d`Ines Sanchez
marcescence 2 (big)marcescence 3 (ori)

L`arbre de vie

marcescence 4 (ori)

 Atelier de pochoir organisé par Isabelle Coudrot :

 marcescence 6 (ori)

 

 

 

 

Exposition d`Isabelle Tristan-Coudrot dans l`écurie

 

 

 

 

 

 



Voir l'exposition "La Marcescence"



MILLEFEUILLE Les samedi 28 et dimanche 29 août 2010MILLEFEUILLE Les samedi 28 et dimanche 29 août 2010 ( 1 photo )

Les samedi 28 et dimanche 29 août 2010, sous la direction de Fanny Maugey, artiste diplômée des Ecoles des Beaux Arts de Châlon-sur-Saône et de Lyon, ayant fait auparavant des études de pâtisserie à Château-Chinon, les visiteurs ont confectionné un gigantesque millefeuille.

Dans le cadre du cycle artistique consacré aux sens, la dernière manifestation a exploré le goût, sous la direction de Fanny Maugey et de Claudie Héline.


 

 

 

 



Voir l'exposition "Millefeuilles"



PARFUMS SONORES les 29 et 30 août 2009PARFUMS SONORES les 29 et 30 août 2009 ( 4 photos )

Le trio « Comportements-sonores » (Marc Piera, Do Brunet et Dominique Mabileau) ont convié les visiteurs à un parcours « sons et lumières » dans l`écurie, plongée pour l`occasion dans le noir. Envoutés par la jeune fille qui leur murmurait à l`oreille, après avoir vécu une féerie de lumières, ils sont pris en main par Marc Piera, qui les initie au maniement du logiciel permettant de composer son propre « parfum » sonore, superposition de mélodies élémentaires choisies et mixées par le visiteur, comme le sont les parfums. Cette composition sonore est ensuite chargée sur un MP3 que le visiteur porte en collier.

 

 

 

 

 L`année suivante, une nouvelle installation dans l`écurie a rassemblé tous les "parfums sonores" composés par le public




Voir l'exposition "PARFUMS SONORES les 29 et 30 aot 2009"


spacer
spacer

Nos Soutiens


MediaVince : Your content @ the front row !, Commune de Gouloux, Atelier d`architecture Claude Correia (Saulieu)

Web Design by www.mediavince.com - © 2006-2017www.mediavince.com :: Your content @ the front row !