Mot de la Présidente



Nous exposons cette année un grand graveur, André Bongibault

 Ce qui a été dit de son oeuvre (Pierre Sejournant, février 2006):

"La gravure est un art dramatique où s’affrontent des forces complémentaires, qui peuvent devenir antagonistes lorsqu’elles sont exacerbées. Pour André Bongibault, c’est la taille-douce, dont il maîtrise toutes les facettes, qui offre l’éventail le plus riche d’effets recherchés mais parfois conflictuels entre le noir et le blanc, surtout lorsqu’ils sont traités en techniques mixtes coexistant sur une même gravure.

Dans un premier temps, son œuvre est surtout imprégnée de la spiritualité orientale qu’il rapporte de voyages en Inde : il aime représenter des éléments figuratifs symboliques qui se modifieront au fil des ans.

Puis, c’est la période des éléments naturels dramatisés : il passe de la pratique de l’ascèse orientale à la mise en évidence de la transformation permanente de l’univers qu’il subit lui-même. Les éléments figuratifs précédents disparaissent ou ne sont plus représentés que par des lignes abstraites volontiers horizontales.

Ils font place aux éléments de la nature dont il ne représente que l’essentiel et qu’il dramatise pour souligner l’intérêt de la composante spatio-temporelle de l’univers.

L’eau, à la partie inférieure de la gravure, est agitée comme une force vitale dans l’univers qui se transforme. Son côté originel, fécondant et maternant, est souligné par l’aquatinte et la manière noire, où le métal gravé est caressé afin d’obtenir un effet sensuel et lyrique.

La terre est représentée par des rochers situés latéralement dans la composition ; ils sont exécutés au burin, qui entaille profondément le métal, pour rendre le côté viril des rochers durs et au sucre pour exalter la richesse des matières.

Le ciel, dans la partie supérieure de la gravure, peut être abstrait ou traité à l’aquatinte pour nuancer ces vastes espaces souvent dramatisés.

Tout converge au centre de la gravure vers un halo blanc presque aveuglant qui représente la lumière absolue, où se trouve le « vide » qui correspond à la transformation ultime et à la fusion des éléments naturels ainsi que le stade final de l’état physique de la vie, qui est une fin mais aussi une promesse de renouveau. Un philosophe a dit que l’univers était fait de tous les éléments naturels unis en des sphères harmonieuses, dans un acte d’amour. André Bongibault y ajoute le temps c`est-à-dire l’éternité.

Récemment, ses œuvres se sont enrichies de calligraphies sanscrites et hébraïques, de typographies gréco-latines et de bandeaux verticaux et latéraux, comme des marges symphoniques environnantes.

Depuis 2005, il effectue surtout et, de plus en plus, de très grandes toiles peintes à partir de gravures marouflées où la couleur prend toute sa part symbolique.

L’unité de son œuvre naît de l’harmonie de ces techniques et de ces thèmes, propres à engendrer le rêve qu’il sait créer, après un long cheminement méditatif."

Françoise Russo-Marie
Présidente de l`ACOMER

 




spacer

Les Galeries


Voici les galeries photos de nos expositions.



17 Galeries enregistrées.

> > 1 2 3 4 <<  


Touché!Touché! ( 11 photos )

Les 23 et 24 aout 2008, Laetitia LEGROS a accroché les plexiglas dans le nouvel espace accessible au dessus de l`écurieles, mélangeant les silhouettes réalisées l`année dernière sous sa direction.

Agnès Pezeu et Sophie Valette, deux artistes expérimentées (voir leurs site/blog) nous ont faut découvrir, par un parcours plein d`imagination, un sens que beaucoup d`entre nous ont délaissé....le toucher.
Une toîle porte les traces des mains des participants, qui se sont touchés à travers la toile, et la silouhette des corps couchés, dans leur position naturelle de sommeil: contact avec le sol, effleurement des contours par l`artiste...

Pour compléter cette exploration, Catherine Dacremont; professeur au CESG (Centre Européen des sciences et du goût), à l`ENSBA NA (Ecole Nationale Supérieure de Biologie Appliquée à la Nutrition et à l`Alimentation), professeur à l`Université de Bourgogne, a fait une conférence sur "le toucher, de la main à la bouche".

 

 

 



Voir l'exposition "Touché! les 23-24 août 2008"



Indi-vision, 25-26 août 2007Indi-vision, 25-26 août 2007 ( 9 photos )
Les 25 et 26 août 2007 a eu lieu la manifestation culturelle du Meix Roblin, cette année centrée sur la vue...
Laetitia Legros a fait dessiner une centaine de visiteurs sur des feuilles de plexiglas, et a présenté des oeuvres en fil de fer, magnifiquement éclairées par Dominique Mabileau. Cette dernière a présenté un de ses cubes dans l'étable transformé en chambre noire, et Jacque Ninio a captivé 80 personnes au cours d'une conférence sur les effets visuels..

Voir l'exposition "Indi-vision, les 25 et 26 août 2007"



Photos d'Irène SiegfriedPhotos d'Irène Siegfried ( 4 photos )
Pour la 2ème année, Irène Siegfried, photographe professionnelle, demanda à tous les visiteurs de poser pour une galerie de photo. Ces clichés ont été montés sur les cubes et paraphés par les modèles l'année suivante...

Voir l'exposition "UN CUBE, UN VISAGE"



"Mémoire" au Musée Pompon"Mémoire" au Musée Pompon ( 5 photos )
A la demande de la conservatrice du Musée Pompon de Saulieu, l'ACOMER a eu carte blanche pour exposer ses oeuvres collectives dans les pièces du Musée pendant le mois de décembre 2006.

Voir l'exposition "MEMOIRES A SAULIEU"



Exposition au collège de MontsaucheExposition au collège de Montsauche ( 4 photos )
A l'occasion des protes ouvertes du Collège "François Mitterand" de Montsauche les Settons, l'ACOMER a été invité par le proviseur à exposer ses oeuvres collectives le 31 mars 2007, pour éveiller les jeunes collégiens et leur famille à l'art contemporain.

Voir l'exposition ""Mémoire" au Collège de Montsauche"


spacer
spacer

Nos Soutiens


MediaVince : Your content @ the front row !, Commune de Gouloux, Atelier d`architecture Claude Correia (Saulieu)

Web Design by www.mediavince.com - © 2006-2018www.mediavince.com :: Your content @ the front row !